gigolo


gigolo

gigolo [ ʒigɔlo ] n. m.
• 1850; o. i., p.-ê. du rad. de 1. gigue
1Vx Amant d'une gigolette.
2(v. 1900) Mod. Fam. Jeune amant d'une femme plus âgée qui l'entretient. Elle a un gigolo. « Tu lui parleras en maître [à ta femme] mais pas en gigolo capricieux » (Colette). Jeune homme de bonne mine, élégant mais dont les allures et les moyens d'existence semblent suspects.

gigolo nom masculin (de gigue, jambe) Familier. Jeune homme entretenu par une femme plus âgée que lui, ou dont les moyens d'existence sont suspects.

gigolo
n. m. Fam. Jeune amant d'une femme plus âgée qui l'entretient. Syn. (Afr. subsah.) mario.

⇒GIGOLO, subst. masc.
A. — Arg., vx. Amant de cœur, compagnon d'une gigolette. Synon. usuel proxénète, souteneur. Si tu veux être ma gigolette, Oui, je serai ton gigolo. (Chanson populaire, 1850) (LARCHEY, Dict. hist. arg., 1878, p. 192).
B. — Fam. [De nos jours] Jeune homme qui est l'amant d'une femme, généralement plus âgée que lui, et qui se fait entretenir par elle. Une belle-mère qui a mal tourné et s'est enfuie avec un gigolo (H. BATAILLE, Maman Colibri, 1904, p. 29). On n'apprend pas le métier de putain à son âge... Elle a plutôt le genre à se payer des gigolos (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 59).
C. — P. ext. Jeune homme élégant, à l'allure douteuse, aux moyens d'existence suspects. Dans le bal-musette, il y avait des marlous et des gigolos autour des tables (DABIT, Hôtel, 1929, p. 139). Un jeune homme parut (...). On le sentait (...) ferme sous ses dehors de gigolo. Son front était haut sous ses cheveux gominés (...). Pourtant (...) un côté légèrement déhanché, une imperceptible afféterie dans ses gestes, dans ses intonations, lui donnaient un je ne sais quoi de féminin (VIALAR, Bête de chasse, 1952, p. 53).
En emploi adj. D'une allure, d'une élégance suspecte. Mme de Bricoule aima beaucoup son fils ainsi. Il était à la fois plus enfant et plus homme. Elle lui trouvait l'air gigolo, et ne pouvait pas faire que cela ne l'amusât (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 391).
Prononc. et Orth. : []. Au plur. des gigolos. Étymol. et Hist. 1. 1850 [d'apr. LARCH. 1878] « amant de la gigolette » (Chanson populaire ds LARCH. 1878, 192); 1864 (DELVAU, Les Cythères parisiennes ds DELVAU 1867); 2. 1894 « jeune homme élégant dont les manières et les moyens d'existence sont douteux » (VIRMAITRE, Dict. d'arg. fin-de-s.); 3. 1901 « jeune amant entretenu par une femme plus âgée que lui » (BRUANT, p. 393). Prob. dér., à l'aide du suff. arg. -o, de gigolette, qui doit être plus anc. si l'on admet l'infl. de l'angl. giglet, giglot. Fréq. abs. littér. : 51. Bbg. SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 68.

gigolo [ʒigɔlo] n. m.
ÉTYM. 1850; créé en même temps que gigolette, p.-ê. du rad. de 1. gigue.
1 (1850). Vx. Jeune homme du même milieu que les gigolettes.
2 (1920, Colette). Mod. Jeune amant entretenu par une femme. || Elle a un gigolo.
1 Elle t'aime : c'est son tour de trembler, elle souffrira comme une amoureuse et non pas comme une maman dévoyée. Tu lui parleras en maître, mais pas en gigolo capricieux (…)
Colette, Chéri, p. 189.
2 Arrivé comme le dernier amant, peut-être le gigolo de Diane, il était brusquement devenu un jeune homme qui rêvait.
F. Sagan, la Chamade, p. 33.
3 (1913). Péj. Jeune homme de bonne mine, élégant, mais dont les allures, les moyens d'existence semblent suspects.
Adj. (1936, Montherlant). D'une élégance, d'une allure suspectes. || Il a un air gigolo.
DÉR. V. Gigolette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gigolo — «Gigolo» Сингл Томаса Андерса и Уве Фаренкрога Петерсена из альбома Two Выпущен 27.05.2011 Формат CD, ECD, video Жанр pop Длительность 09:06 Лейб …   Википедия

  • gigolo — GIGOLÓ s.m. (Franţuzism) Bărbat cu moravuri dubioase. [pr.: jigolo] – Din fr. gigolo. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  gigoló s. m. [gi pron. fr. ji ], art. gigolóul Trimis de siveco …   Dicționar Român

  • Gigolo — Sm Eintänzer; Mann, der sich von Frauen aushalten läßt erw. obs. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. gigolo, das eine regionale Bildung zu frz. (dial). gigo Schenkel (frz. gigot Hammelkeule ) ist; daneben frz. gigoter die Schenkel bewegen,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • gigolo — /ʒigo lo/ (o, all ital., gigolò /dʒigo lɔ/) s.m., fr. [da giguer saltare al ritmo di giga , quindi ballerino ], in ital. invar. [giovane uomo che si fa mantenere da donne ricche o di età avanzata] ▶◀ mantenuto. ‖ parassita, sfruttatore …   Enciclopedia Italiana

  • gigolo — 1922, from Fr. gigolo, formed as a masc. of gigole tall, thin woman; dancing girl; prostitute, perhaps from verb gigoter to move the shanks, hop, from gigue shank, also fiddle, of Germanic origin. This is perhaps the same word that was borrowed… …   Etymology dictionary

  • gigolô — s. m. 1.  [Informal] Homem que vive à custa de amante, geralmente mais velha. 2.  [Informal] Homem que se aproveita ilegitimamente de outra pessoa.   ‣ Etimologia: francês gigolo …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • gigolo — /fr. ʒiɡɔˈlo/ o gigolò s. m. inv. mantenuto …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • gigoló — (del francés; pronunciamos yigoló ) sustantivo masculino 1. Hombre joven que mantiene relaciones amorosas con una mujer mayor a cambio de dinero: El protagonista de la película es un gigoló que se aprovecha de las señoras maduras y solas …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • gigolo — meaning ‘a woman s paid escort or lover’, is pronounced zhig ǝ loh or jig ǝ loh, and has the plural form gigolos …   Modern English usage

  • gigolo — [n] male escort Casanova, Don Juan, inamorato, ladies’ man, lady killer, Lothario, lover, male prostitute, seducer; concept 423 …   New thesaurus